Qu'est ce que la posturologie?

 

La posturologie est une spécialité médicale ou paramédicale qui consiste à comprendre la posture d’un individu, c’est-à-dire analyser la position des segments osseux mais également étudier son équilibre statique et dynamique.

Cette discipline nécessite une prise en charge pluridisciplinaire par des praticiens médicaux et paramédicaux formés : médecins, dentistes, orthodontistes, kinésithérapeute, ostéopathe, orthoptiste, podologue,  ergothérapeute.

Les déséquilibres de posture peuvent avoir des conséquences diverses à des degrés variables :

  • Des troubles musculo squelettiques : rachis (dos) douloureux, contractures musculaires, névralgies des membres supérieurs et inférieurs, tendinopathies.

  • Des instabilités posturales, pertes d’équilibre, troubles vertigineux

  • Des perturbations cognitives, troubles des apprentissages, difficultés de mémorisation

 

Les déséquilibres de postures peuvent avoir des origines différentes :

  • Traumatiques : choc lié à une chute par exemple, accident, fracture d’un segment osseux…

  • Anatomiques : Inégalité de longueur de jambes, trouble statique podale

  • Asymétrie du tonus musculaire : les muscles, par leur contraction désorganisée, déséquilibre le squelette plus ou moins rapidement.

Le système tonique postural

Notre équilibre et le positionnement de notre squelette est régit par un système appelé tonique postural. Ce système nous permet de lutter en permanence face à la gravité et de corriger les déséquilibres successifs qu’elle nous impose.

Ce système est complexe et est composé de plusieurs éléments rentrant dans une boucle de régulation automatique et involontaire.

Des informations provenant de récepteurs « antennes » (muscles, peau, articulations, tendons) localisés au niveau des pieds, des yeux, de l’oreille interne, et de la bouche. Ces informations sont traitées par le cerveau qui va alors donner ses instructions aux muscles qui vont se tonifier afin de positionner notre squelette et de le maintenir en position d’équilibre.

Les traitements posturaux

Ils sont nombreux et vont être différents suivant les sujets. L’examen postural va permettre de mettre en évidence l’origine du déséquilibre postural et de déterminer un chemin thérapeutique.

  • Les semelles plantaires mécaniques vont permettre de pouvoir corriger un déséquilibre statique du pied et/ou du corps. Cette technique doit être utilisée, à mon sens, pour corriger un déséquilibre d’origine traumatique ou anatomique, ainsi que pour traiter une douleur ponctuellement. Ce type de semelles doit être, dans la mesure du possible, retiré dès que possible.

  • Les semelles plantaires sensori motrices vont permettre d’optimiser les informations sensorielles données au système tonique postural afin que le tonus musculaire soit le plus symétrique possible. Ces semelles sont très fines et peuvent être portées autant que nécessaires.

  • Le traitement dentaire n’est pas que soins, il a son importance dans les troubles posturaux :

    • Harmonisation du contact dentaire (occlusion dentaire) par abrasion des dents ou port de gouttières après un examen précis par un spécialiste de l’art formé à l’occlusion.

    • Port de gouttières fonctionnelles ou appareil dentaire afin de corriger un mauvais alignement dentaire

    • Stimulation sensorielle dentaire afin d’optimiser le système tonique postural dans le but d’un équilibre tonique musculaire postural.

  • Le traitement orthoptique afin de normaliser la motricité oculaire et de rendre la vision binoculaire performante.

  • Traitement par port de lunettes prismées donnant une stimulation sensorielle aux muscles des yeux afin d’optimiser le système tonique postural dans le but d’un équilibre tonique musculaire postural.

  • La thérapie manuelle, l’ostéopathie ainsi que la kinésithérapie afin de rendre les systèmes musculaire et articulaire fonctionnels.

Chacun sa préférence posturale…

Il est important d’avoir une posture la plus équilibrée possible mais il faut cependant respecter la préférence motrice de chacun. En effet, nous avons tous les mêmes muscles mais des façons différentes et préférentielles de les utiliser. Ces préférences vont entrainer une asymétrie naturelle du tonus musculaire plus ou moins marquée.

 

Les répercussions de ces asymétries naturelles sont multiples :

  • Sur le profil corporel (port de tète avancée ou érigée, buste avancé ou reculé,…)

  • Sur la latéralité des mains, des pieds, des yeux.

  • Sur la façon de s’équilibrer : suivant les préférences musculaires, les centres d’équilibre seront avancés ou reculés.

  • Sur nos déplacements : la marche sera initiée par les épaules ou par les pieds suivant l’asymétrie préférentielle, on retrouvera ces différences lors de la course à pieds.

 

Ces asymétries font partie d’un choix élaboré lors de notre développement et façonné au cours du temps. Ces préférences nous caractérisent et nous aident à nous orienter et à nous déplacer. Le traitement postural doit tenir compte de ces différences et doit les respecter ou bien les corriger quand elles sont excessives.

Site crée par la société Ucan - plus de renseignements sur www.ucan.fr

Mentions légales